A Londres, le Plume Air Report permet aux citoyens de connaître le niveau de pollution en temps réel grâce aux mesures fournies par les 12 stations de suivi de la qualité de l’air de la ville. Mais qu’en est-il à l’échelle d’un quartier ? D’une rue ? Comment savoir ce que l’on respire, où que l’on soit ?  

Pour répondre à ces questions, nous avons équipé plusieurs pigeons d’un capteur de pollution qui la mesure en temps réel chez nos amis les anglais. La campagne Pigeon Air Patrol est une première mondiale ! Menée en partenariat avec l’agence de marketing digital DigitasLBi et Twitter UK, elle permet de cartographier la pollution à Londres avec plus de précision. Chaque Londonien peut solliciter le compte Twitter @PigeonAir pour connaître le degré de pollution exact de son quartier. Si vous avez des amis à Londres, n’attendez-pas ! Proposez-leur de participer à la campagne et d’envoyer un Tweet @PigeonAir :

>> Tweet @PigeonAir <<

Nos pigeons préférés (Coco, Julius et Norbert) leur donneront le niveau de pollution en temps réel dans leur quartier !

bandeau-07-small

 

Si vous n’êtes pas à Londres, vous pouvez tout de même jeter un oeil au microsite de la campagne où vous pourrez en savoir plus sur les pigeons de la patrouille et observer leurs déplacements en temps réel sur une carte.

Selon Romain Lacombe, fondateur de Plume Labs : “La pollution de l’air est un enjeu majeur, tant pour la santé que pour l’environnement. A elle seule, elle provoque 10 000 décès par an à Londres. Au-delà de la sensibilisation, notre campagne vise à aider les Londoniens à mieux comprendre l’impact de la pollution sur leur santé et ce de façon accessible, concrète et immédiate.”

À propos de Plume Labs

Makers of the Plume Air Report, the urban weather forecast to beat air pollution — for your iPhone at http://bit.ly/PlumeAirReportforiOS From Paris with Love

CATÉGORIE

Sciences